Point Marchés Mai 2013

L’indice CAC a fini le mois de mai encore en hausse, à 3949 soit + 8,45% sur 2013.

Une nouvelle correction s’est amorcée la semaine du 20 mai, la Fed ayant annoncé une inflexion possible de sa politique de laxisme monétaire.

En Europe les indices rentrent dans une phase de consolidation, avec une résistance vers 4088 sur le CAC, et un objectif vers 3875, 3787, et beaucoup plus bas toujours 3519.

Cette approche plus défensive sur les actions est tactique et nous restons positifs dans une optique de moyen terme. Les valorisations des marchés sont normales en absolu et particulièrement attractives face au marché obligataire.

REVAS DES FONDS mai 2013

MACRO ECO PO

La mauvaise surprise macro du mois a été un mauvais indice de production manufacturière chinoise (le premier partenaire commercial des Japonais et le premier contributeur à la croissance mondiale), qui a sonné la correction sur les marchés asiatiques, et particulièrement japonais. De plus la Banque Centrale US a ajouté un mot dans son communiqué : flexibilité, laissant entendre que sa politique monétaire laxiste prendrait fin un jour.
Tous les marchés ont retrouvé de la volatilité : actions, obligations, devises.

Aux US la confiance des ménages résiste étonnamment, soutenue par les prix de l’essence (qui remontent moins que d’habitude pour la « Driving Season »), la hausse de la bourse et de leurs comptes épargne retraite, et le taux de chômage qui poursuit sa lente baisse, et la poursuite de la hausse des prix de l’immobilier (+10,9% de hausse en mars selon l’indice Case-Shiller contre 9,35% le mois précédent).

Sur les devises, le décalage dans le cycle économique entre les Etats Unis et la zone Euro continue de plaider pour une appréciation du dollar par rapport à l’euro, d’autant que ce dollar bénéficie et de la politique monétaire et de la politique budgétaire aux Etats-Unis qui leur permet de renouer progressivement avec la croissance tout en réduisant le déficit budgétaire. Les devises et les obligations émergentes accusent le coup : le portage deviendra moins favorable pour elles.

En Europe, le PIB s’est encore contracté, et on peut parler de déflation : entre mars et avril, le rythme d’inflation est passé de 2,6% à 1,5% en Espagne et de 1,8% à 1,1% en Allemagne. L’Europe doit rapidement tordre le cou aux pressions déflationnistes et renforcer son potentiel de croissance nominale. C’est peut-être le sens de l’assouplissement des délais et des exigences de déficit de la commission européenne en fin de mois pour le Portugal, l’Espagne, la France, la Pologne…

En Asie, la situation n’est pas nette, les statistiques soufflent chaud et froid. Voir interview David Gaud sur la Chine et l’Asie.

RECOMMANDATIONS PAR CLASSE D’ACTIFS mise à jour des perf sur 2013 à fin mai.

1 – Le monétaire : toujours environ 0,10%  – aucun intérêt.

2 – Les obligations : à la suite des commentaires de la FED, les obligations d’Etat de plus longue duration ont le plus souffert, suivies par les obligations d’entreprise IG (investment grade, de bonne qualité).

Aux US le taux du 10 ans est remonté à près de 2,20%, soit son niveau de avril 2012. En Allemagne le Bund (10 ans) a perdu 2,3% sur le mois en prix, soit plus d’un an de rendement.
Ne pas acheter…

Conserver les emprunts privés des pays du Sud avec le fonds DNCA Rendement Sud 2017 +1,89%. Les obligations Pays Emergents  :  nous gardons et renforçons seulement  les convertibles – EDR Global Convertibles +5,87%, et  pas les autres : nous vendons Carmignac Emerging Patrimoine -2,29%.

Les obligations d’entreprises : conserver . Dans les fonds datés, ODDO Rendement 2017 +2,15, DNCA Rendement 2017 +1,36%, EDR Millesima 2016 +1,95.
Dans les fonds oblig privées M&G Optimal Income +5,06%, M&G Global Macro Bond +2,61%, Echiquier Oblig +3,60, Arty +4,62%, R Euro Credit +3,29%.

Les obligations convertibles : Acheter racheter, conserver, elles commencent à progresser, c’est le prochain compartiment obligataire à jouer, les investisseurs ont beaucoup d’appétit  pour les émissions primaires.

DNCA convertibles +2,18, R Convictions Convertibles +5,81%, EDR Global Convertibles + 5,87%, Aberdeen Global II Conv Europe +4,54%, M&G Global Convertibles +7,95%.

3 – Les actions : garder les actions de croissance. Viser les replis tactiques…

Les actions de la zone Europe +2% ce mois-ci (entre 5 et 8%  sur 2013), Moneta (+ 14,66% et +4 sur le mois) est très représentatif, présent dans le secteur financier.
Nos autres fonds Europe: Echiquier Agressor  +10,16%, Renaissance Europe + 10%, FF Nordic + 14,43%.

Les actions internationales mesurées en euro se sont repliées par rapport à leur plus haut du 21 mai de 3 – 4% (mais leur performance cumulée depuis le début de l’année est encore supérieure à 10%, et leur performance sur un an glissant est proche de 20%)

Dans les émergents : Carmignac Emergents -1,48%,  Magellan +1,10%, mais Aberdeen Smaller Cies résiste +8,12%.

Dans les globaux Echiquier Global  +6,48%, M&G Global Dividend +16,19%, Premiumsphere +10,59%.

Les actions US: toujours grandes gagnantes de l’année, à la fois en perf pour le 7ème mois consécutif, et pour nous européens avec l’effet dollar.

EDR US Value&Yield +24,54%, FF America +18,69%, Franklin US Opportunities +16,64%, Echiquier Amérique +13,94%.

Les matières premières : toujours à l’écart… pas de commo… elles ont juste arrêté de baisser ce mois ci… toujours pas d’or… BlackRock World Mining -21,91%  Carmignac Commo -8,48%, Sextant Peak Oil +10,69%, Tocqueville Gold -33,86%….

4 – Les devises : achetez du dollar !

PALMARES DES FONDS : voir pdf joint.